Un patch sur le cœur pour limiter les conséquences d’un infarctus