HealthInnov réalise une étude sur le Big data dans la Santé en Partenariat avec Les Echos Etudes

3 décembre 2015

L’observation de 6 mois de remontées du web – juin, novembre 2015 – menée par HealthInnov met en lumière la dynamique d’un écosystème de santé qui s’organise autour d’alliances inédites et nourrit les espoirs d’une prévision économique forte du Big Data en réponse au besoin de maîtrise des coûts de santé publique et hospitalière en particulier. Acteurs traditionnels de la santé, du digital, assureurs, universitaires, communautés et agences gouvernementales s’associent pour construire ensemble la nouvelle médecine dite des 4P : « prédictive, préventive, de précision et personnalisée ». La recherche essentielle de nouveaux business models se fait au fur à mesure, en plein boom des applications et des usages. Si les maladies chroniques cancers et diabète en tête concentrent les efforts, l’infectiologie, les maladies mentales, rénales, certaines communautés comme les enfants, les femmes ou les vétérans aux Etats-Unis font l’objet d’attentions particulières. Au-delà des pathologies et des communautés de patients, le Big Data trouve son application sur le champ des relations médecins patients offrant plus de services, de coordination et de fluidité. Bien sûr, des limites liées aux usages, à la technologie et mais aussi aux hommes (réticence, manque de stratégie ou de compétences) se font jour. La capacité des acteurs à les